Bienvenue/Welcome

 

Rien n'était préposé à ce que je devienne aujourd'hui un passionné et un amoureux des phénomènes météorologiques extrêmes,et que m'a destiné serait intimement lié aux éléments et aux orages.

 

Tout débute pour moi par une confrontation directe avec dame nature lors de mon adolescence.

C'est vers mes 13-14 ans, que les présentations avec la foudre sont faites !.

Me situant avec mon papa, et un ami de mon père, devant notre porte de garage,et sous ça devancer, nous décidons de nous abriter de la pluie, et des quelques coups de foudre présent à cet instant.

Peu de temps après,et quelques instants d’accalmie plus tard. 

,la foudre vient s’abattre simultanément sur plusieurs réseaux électriques et téléphoniques de la maison, dont l'un des câbles qui se situent au-dessus de nos têtes à quelques centimètres seulement.

À ce moment précis, un gros flash nous aveugle,accompagné d'une puissante détonation, qui nous assomme directement, et nous projettent sur plusieurs mètres...

Quelques secondes plus tard, nos esprits reviennent difficilement, perturbé par se choque soudain.

On réalise difficilement ce qui vient de se passer, tellement l'équilibre devient difficile, associé à une perte d'audition, et un cœur qui n'en finit plus de palpiter.

Dès nos émotions passées, on comprend vite qu'il se passe quelque chose à l'étage.

Ma grande sœur ne répond pas à nos appelles terrifié par ce qu'il vient de se passer.

En effet ma sœur était au téléphone avec son compagnon de l'époque, qui lui se trouvait à 600 km.

C'est cet élément qui à déclencher les hostilités avec dame nature.

La foudre est venue s’abattre suite à ce coup de téléphone.

"Pour l'anecdote", mon ex beau frère qui lui était à 600 km, a cru que la maison avait explosé, tellement la déflagration fut puissante, qu'il en a même lâché le combiné. 

Tout l'électroménager de la maison n'a pas supporté non plus, et des départs de feu on commencer, 

heureusement vite maîtriser.

Dès lors, ma vie à basculer, je ne voyais plus la foudre de la même façon, ni avec la peur qui m'envahissai à chaque coup de tonnerre quand j'étais gamin.


Chaque année qui a suivi cet incident, je scrutais les cieux, et regardais avec fascination depuis ma fenêtre, comme hypnotisé par ces lumières, et le mystère qu'accompagnent ces furies célestes.

C'est en 2004 accompagné d'un ami, que je décide de filmer mon premier orage.

C'était il y a quelques années maintenant, mais je me souviendrais de cette soirée kéraunique toute ma vie.

Ce fut une soirée, très électrique et une spectacle grandiose pour nos yeux émerveillés.

Ce premier contact en tant que "chasseur d'orages", fut sympathique pour les yeux, mais peu concluant en résultat...

N'ayant aucune expérience, ni même mon acolyte de l'époque, forcément cela aller être compliqué.

Nous avons fait avec les moyens du bord...

Ensuite j'ai commencé à m'équiper tout doucement, puis internet est arrivé, et j'ai découvert que je n'étais finalement pas la seule à aimer les phénomènes orageux,et à vouloir les filmer et les photographier.

Avec le temps j'ai commencé  à être mieux équipé,et informé sur la formation des orages, et c'est 4 ans plus tard vers 2008, que j'ai commencé à parcourir de plus en plus de kilomètres, jusqu'à maintenant parcourir plus de 1000 en 48 h.

Depuis le 1 er janvier 2016, ma passion tente à évoluer, car je suis devenu chasseur d'orages semi-professionnel, car je n'en vis pas à plein temps. 

Je vous souhaite une bonne visite sur mon site, merci à tous


 

A propos


Mon FACEBOOK

PAGE FACEBOOK